LivresLivres REAA et hauts grades

Le Comte de Grasse-Tilly et le Rite Écossais Ancien et Accepté

Auteur : Guy CHASSAGNARD

Avant le fils, il y eut le père, qui avait pour nom : François Joseph Paul, comte de Grasse, marquis de Tilly. Celui que George Washington devait un jour qualifier d’arbitre de la guerre – pour avoir remporté la victoire navale de la baie de la Chesapeake, survenue en 1781.Suivant les pas de l’amiral, Auguste (Alexandre) de Grasse-Tilly (1765-1845) chercha la gloire et la renommée sous l’uniforme militaire, sans jamais pouvoir les rencontrer. L’héritage paternel le fit colon à Saint-Domingue, la Révolution le déposséda de ses biens, un long séjour dans les jeunes états d’Amérique lui permit, toutefois, d’acquérir, en Franc-Maçonnerie, le titre de Souverain Prince du Royal Secret et de Grand Commandeur d’un hypothétique Suprême Conseil du 33e degré des Îles occidentales françaises – dont il devait se servir, en 1804, pour instaurer en France le rite écossais ancien et accepté. C’est pour découvrir la personnalité du « fils de son père » que l’auteur a fouillé dans les archives maçonniques et cheminé dans le passé d’une époque révolue, tant sur l’île de Saint-Domingue, qu’à Charleston (Caroline du Sud) et Paris.

Views: 170

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *