LivresLivres sociétaux & philosophiques

Une traversée de l’Art Royal

Auteur : Gilbert GARIBAL

Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage… Au retour de la guerre de Troie, le vaillant guerrier finit par rejoindre son royaume d’Ithaque, malgré la promesse d’éternité de la voluptueuse déesse Calypso sur son île. Parce que la sagesse lui fait préférer une vie de mortel réussie auprès des siens, à celle d’immortel manquée.

Ce grand récit d’Homère, socle de la philosophie grecque, nous indique que cette notion de place est au cœur de la réalisation individuelle. Elle est reprise par les rites maçonniques dont les valeurs existentielles qu’ils expriment renvoient chacun, chacune de nous au sens de la vie. Et de sa vie. Sous le signe de l’équerre et du compas, l’humilité est la compagne de route de ceux et celles qui, se sachant provisoires, cherchent l’éclairement de la lumière, mieux que sa brillance  !

Dans cet esprit, c’est à un voyage lucide que nous convie Gilbert Garibal au gré du présent livre qui déroule son vécu et ses découvertes en Art Royal. Au vrai, une traversée focalisée sur « l’humain ». A partir de l’ouverture initiatique et avec la joyeuse rencontre fraternelle pour fil rouge, sont de la sorte explorés ces sentiers qui conduisent au centre de soi : nos besoins et désirs, tant en termes organiques, traditionnels, symboliques et réflexifs qu’en matière de sacré. Et sont aussi approchés ces outils psychiques permettant le passage de la pensée binaire à la ternarité : les sciences humaines, de la philosophie à la psychanalyse. Enfin, réapparaît ici un élément trop souvent relégué au second plan : notre corps ! Il est juste de rappeler qu’est dû à la franc-maçonnerie l’essor aux temps modernes des jeux de l’arc et du golf. Une façon harmonieuse de conjuguer sport et mental  !

Avec ce livre d’observations pratiques, l’auteur invite le franc-maçon, la franc-maçonne, à passer du sempiternel « Qui suis-je ? » au « Que suis-je ? ». Soit, du « Connais-toi-même » au « Deviens ce que tu es ». Pour mieux vivre à sa place et à son office de « parlêtre ». En loge et dans la Cité. Et ainsi, paraphraser malicieusement le poète Joachim du Bellay : Heureux qui communique  !

https://www.nos-colonnes.com/collections/livres-maconniques/products/une-traverse-de-lart-royal?sca_ref=2597008.GGbPtsXjPy

Visits: 4155

3 réflexions sur “Une traversée de l’Art Royal

  • Hi there, just became aware of your blog through Google, and found
    that it is really informative. I’m gonna watch out for brussels.
    I will appreciate if you continue this in future.
    A lot of people will be benefited from your writing. Cheers!

    Répondre
  • A fascinating discussion is worth comment. I think that you
    ought to write more about this subject, it may not be a taboo subject
    but usually people don’t speak about these topics.
    To the next! All the best!!

    Répondre
  • Generally I don’t read post on blogs, but I wish
    to say that this write-up very compelled
    me to check out and do it! Your writing style has been surprised me.
    Thank you, quite nice article.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *