Livreslivres sur le symbolisme

La symbolique en Franc-maçonnerie : l’apprenti

Auteurs : Alain Queruel et Jean-Luc Leguay

Ce livre est né d’une rencontre éditoriale, celle d’Alain Queruel et de Jean-Luc Leguay, l’association du texte et de l’« image ».
En observant attentivement les esquisses, peintures et aquarelles de Jean-Luc Leguay, il est devenu de plus en plus évident à Alain Quéruel que beaucoup d’entre elles avaient un lien avec la symbolique au grade d’apprenti. 
Leur interprétation est donc ici facilitée, mais l’intérêt de toute symbolique est qu’elle fournit plusieurs clés pour ouvrir l’image à l’imaginaire. De l’œuvre à l’ouvrage, les auteurs apportent au lecteur des ouvertures supplémentaires pour le faire « grandir » et lui donner l’opportunité d’accéder à « d’autres rives »…

Alain Queruel s’est spécialisé dans les domaines de l’alchimie et de la franc-maçonnerie ; il a notamment publié des ouvrages sur ces thèmes chez Eyrolles (L’alchimie ainsi qu’un Grand livre de la franc-maçonnerie en 2015) et, plus récemment, une vie de Cagliostro aux éditions Liber Faber (Cagliostro, une vie d’errance). En outre, très investi dans l’histoire des sciences, il a écrit de nombreuses biographies sur les grands chimistes de la Révolution et de l’Empire (parmi elles, il faut citer celles de Lavoisier, de Conté, de Monge, de Fourcroy, de Parmentier, de Vauquelin ainsi qu’un livre plus général retraçant des figures comme les Cadet,  Carny, Chaptal… regroupées dans « Les chimistes francs-maçons sous la Révolution et l’Empire » et dans un « Petit dictionnaire des chimistes de la Révolution et de l’Empire » paru il y a plus d’une dizaine d’années).

   Jean-Luc Leguay, qui signe sous le nom d’Heraclius, est aujourd’hui l’un des derniers maîtres enlumineurs. Il resterait à l’heure actuelle cinq enlumineurs réguliers, non issus d’une école d’art avec enseignement collectif, mais d’une filiation de maître à disciple, individuelle et ininterrompue depuis des siècles. Initié pendant dix ans à cette science sacrée par un moine ermite italien, Jean-Luc Leguay est devenu, depuis la mort de son maître, le détenteur d’un savoir initiatique de l’école italienne et le premier laïc de cette tradition remontant au VIIIème siècle. Jean-Luc Leguay, chorégraphe et directeur de la danse dans des compagnies de renom, a créé des ballets pour des étoiles internationales de la danse, de L’Opéra de Paris, du Bolchoï, de l’American ballet, de la Scala de Milan, du Stuttgart ballet… Il a organisé des spectacles sur les plus grandes scènes européennes, tels Les termes de Caracalla de Rome, spectacle de clôture du festival de Venise, festival de Nervi, Vérone, Taormina, le Liceo de Barcelone, festival de Carcassonne, les arènes de Fourvière de Lyon, Arles… Sa vie a basculé à la bibliothèque royale de Turin en ouvrant un manuscrit médiéval. En contemplant les enluminures de ce codex et ces images de Lumière, il décide de suivre la voie monastique des Maîtres enlumineurs de tradition. Ce « passeur de lumière » sort de l’anonymat en 1997. Il publie trois ouvrages : Perceval le Gallois (1997), Le livre de l’Apocalypse (2000) et La Divine Comédie(2003), tous trois parus chez Albin Michel-Ipomée. Il confie son itinéraire unique et les étapes de son initiation dans Le Maître de Lumière, (Albin Michel, avril 2004 – Dervy, mai 2009). En avril 2008, les éditions Dervy publient Le tracé du Maître. Il publie également un livre enluminé : Rituel de consécration d’une loge. En octobre 2010, aux éditions Dervy, est édité Le mutus liber de l’initiation. Ce livre muet est ornementé de 64 enluminures en pleine page. En décembre 2012, parution d’un commentaire sur la Divine comédie aux éditions Signatura : Dante, clefs pour un voyage intérieur. Novembre 2013, parution d’une nouvelle édition de La Divine Comédie enluminée aux éditions Dervy. Juin 2014, parution d’un premier roman initiatique de la série Illuminator, Le septième Palais. Juin 2017, enluminures pour 300 ans de franc-maçonnerie GLNF et éditions Dervy. Juillet 2017, Rituels inconnus aux éditions Dervy  Novembre 2019, parution d’une nouvelle édition, L’Apocalypse enluminée aux éditions Dervy. Quatre autres livres sont en préparation. L’enluminure « Eleven-Beatus » dédiée aux victimes du 11 septembre 2001 est exposée au Rockefeller center à New York  dans la salle de réunion de la banque d’affaires Raymond James James.

https://www.nos-colonnes.com/products/la-symbolique-en-franc-maconnerie-lapprenti?sca_ref=2597008.GGbPtsXjPy

Views: 86

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *